08 juillet 2011

Cowboy Bebop : mi-saison

C'est officiel, je suis en train de réparer le sacrilège d'avoir manqué plusieurs incontournables de l'animation nippone. Pour cela, je pioche notamment dans le catalogue des Intégrales Gold de Dybex. Et donc, première acquisition, arrivé à la moitié du chemin : Cowboy Bebop !

cowboy_bebop

 

Je sais que je suis un des derniers fans de manga/animé à l'avoir loupé, mais s'il y d'autres retardataires, je fais un rapide résumé : après que la Terre soit devenue inhabitable, on suit à travers l'espace Spike Spiegel et Jet Black, deux chasseurs de primes. Dans leur aventure, ils croiseront Faye Valentine, une voleuse de charme, Ein, un chien apparemment intelligent, et Ed, une gamine douée en informatique. Tous rejoindront le vaisseau de nos deux compères et vont mettre un peu de piment dans leur vie. Animé des studios Sunrise avec Shin'ichirô Watanabe aux commandes.

Donc, je ne vais pas passer par quatre chemins : au vu des 14 épisodes que j'ai vu pour l'instant, la série n'a pas volé sa réputation d'animé culte.

Elle jouit premièrement d'un casting impeccable. Spike est un héros carrément charismatique, et en dépit d'un passé qui semble le tourmenter, il ne se morfond pas comme le font d'autres héros du genre. Son design est tout à fait unique et correspond bien à l'ambiance jazzy de la série. Les autres personnages sont terribles aussi. Jet, qui travaille en tandem avec Spike, est bien mis en valeur pour un personnage de ce type. Ce n'est pas toujours que les grands moches chauves barbus arrivent à être rendus intéressants dans les productions actuelles. Il faut avouer que ce n'est pas vendeur... Et pourtant, malgré ses muscles, c'est bizarrement lui qui est la tête pensante du groupe, là où Spike est fréquemment envoyé sur le terrain. Bref, surprenant. Et j'aime être surpris. Mais que seraient deux bonshommes, un tantinet névrosés à force de sillonner l'espace à le recherche de tueurs ou de dealers, sans une jolie jeune femme désinvolte ? C'est alors que Faye les rejoint. Elle a tout de la femme profiteuse qui est du genre à vous filer un coup de main pour la prime, puis qui vous lâche en embarquant le magot pendant que vous êtes aux toilettes (ne cherchez pas cette scène dans votre mémoire, c'est un exemple... du moins durant ces 14 premiers épisodes). Elle aussi semble avoir un passé qui la tourmente. Reste maintenant Ed, qui je l'avoue, fait un peu tâche. Elle est aussi exubérante qu'un singe et a tendance à m'insupporter. Mais pour l'instant, peu d'épisodes l'ont eu pour personnage central, donc ça va. J'ajoute que sa voix VF est carrément inaudible, ça doit pas aider (oui oui, je regarde en VF).

cb005_675_518

L'un des gros points forts de Cowboy Bebop, c'est son ambiance innimitable. Et pas seulement l'ambiance jazzy (finalement, je m'attandais à ce que ce soit beaucoup plus dans ce ton là). Cowboy Bebop présente beaucoup de passages sans action, où il n'y a même pas de fond musical. Il y ressort alors un calme ambiant pas désagréable du tout, jusqu'au moment où il y a de l'action. C'est intelligemment rythmé.

Cela dit, le tableau n'est pas si parfait. L'intrigue de certains épisodes ne présente pas beaucoup d'intérêt. Ce n'est pas énorme à chaque fois. À vrai dire, cette première moitié se résume aux deux paragraphes ci-dessus : des personnages qui claquent et une sacrée ambiance. Maintenant, j'aimerais que l'intrigue décolle, même si cela semble se profiler en ce qui concerne Spike et Vicious, le super-vilain, a priori.

Allez, see you Space Cowboy.

Commentaires sur Cowboy Bebop : mi-saison

    Regarde en vo et arrête de dire du mal de Ed !

    Space Cowgirl rulez the world !

    Posté par Maerlyn, 09 juillet 2011 à 00:40 | | Répondre
  • On verra plus tard, lors d'un revisionnage. Là je suis en mode farniente, j'ai pas envie de lire les sous-titres =b

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 11:10 | | Répondre
  • Vivement que t'en saches plus sur Faye !
    J'ai peur de te spoiler donc je vais juste dire: "Cowboy Bebop c'est le Bien absolu".

    T'as une idée des séries que tu vas faire par la suite ?

    Posté par Meloku, 09 juillet 2011 à 14:30 | | Répondre
  • Bien sûr : Excel Saga, Evangelion, l'Autre Monde pour commencer. Après, je pense à Trigun.

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 18:01 | | Répondre
  • Je sens que je vais bien te marrer avec ton avis sur les deux derniers épisodes d'Evangelion ^^

    Posté par Meloku, 09 juillet 2011 à 18:57 | | Répondre
  • On m'a dit que c'est très philosophique, ça peut me plaire

    Sachant que j'en profiterais pour me faire en même tous les OAV, films, vieux et actuels, etc.

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 19:01 | | Répondre
  • Pour Evangelion, donne toi un peu de temps entre la série et les films. Le temps d'absorber la série, de voir d'autres trucs. Je te conseille pas de les enchaîner.

    Posté par Maerlyn, 09 juillet 2011 à 19:52 | | Répondre
  • Ok mais... pourquoi ?

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 20:07 | | Répondre
  • Parce que le principe des fils Evangelion est particulier, c'est de raconter la même histoire de façon différente en quelque sorte.

    "Death and Rebirthé déjà, tu oublies, c'est juste un montage accéléré de la série.

    "The End of Evangelion" c'est une version très différente de la fin de la série.

    Et la série de nouveaux films qui a commencé en 2007 avec "You are (not) alone" est une relecture complète de la série, avec beaucoup de changements.

    Donc vu que c'est à chaque fois une nouvelle version de la même histoire, il vaut mieux faire des breaks entre chaque, sinon tu manqueras du recul nécessaire pour bien apprécier chaque relecture (que tu aimes ou pas d'ailleurs).

    Posté par Maerlyn, 09 juillet 2011 à 20:22 | | Répondre
  • J'avais entendu que les films récents sont une sorte de reboot avec quelques modifs.

    Quand j'avais fait cette remarque, c'était surtout The End of Evangelion qui m'intéressait (on m'a expliqué le principe, ça peut me plaire).

    Concernant Death/Rebirth... Je sais que Gurren Lagann a ce genre de trucs aussi avec les films Lagann-hen et Gurren-hen. J'ai vu Lagann-hen après la série et ma foi, les changements opérés pour aboutir à la même conclusion rendaient le truc plus dément. Je pense pas que ce soit pareil avec Evangelion mais bon...

    Merci des infos en tout cas ^^

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 20:26 | | Répondre
  • "On m'a dit que c'est très philosophique"
    >> Non non, c'est juste qu'ils se sont lancés dans la masturbation intellectuelle pour justifier la fin baclée. Mais en fait c'est du caca. Même Anno a mis plus de deux pour s'en remettre. Et vu les trucs nuls qu'il nous a sorti après, il s'en ait pas totalement remis aujourd'hui...
    (Et puis avant que ça vire au n'importe quoi, Evangelion part sur du yaoi XD)

    Faut voir la série principale et lire le manga, le reste c'est juste pour faire du fric.

    Posté par Meloku, 09 juillet 2011 à 20:35 | | Répondre
  • Le manga, je l'ai lu par contre. Oui oui, avant de voir l'animé.

    Posté par Raimaru, 09 juillet 2011 à 21:15 | | Répondre
  • Je fais partie de ces gens qui n'ont pas vu Cowboy Bebop. Et ça ne m'empêche pas de dormir correctement. XD

    Par contre, j'ai bien envie d'essayer Evangelion (le manga) mais vu la vitesse de parution... =/

    Posté par Bobo, 10 juillet 2011 à 10:35 | | Répondre
  • Tout à fait Meloku, la fin d'Evangelion, c'est de la philo de cuisine. Y a bien deux, trois bonnes idées, mais ça reste très abscons. J'ai pas détesté à l'époque.
    Les films sont faits pour faire du fric, oui, mais sont-ils mauvais (1.0 et 2.0) ? Je trouve que non.

    L'autre monde n'est pas indispensable. J'ai jamais compris ce qui lui a valu ce succès d'estime. *snif*

    Posté par Van_Burace, 10 juillet 2011 à 22:28 | | Répondre
  • Evangelion, même quand ça part dans la branlette, ça reste intéressant t'façons.

    Posté par Maerlyn, 10 juillet 2011 à 23:43 | | Répondre
  • @Bobo : tu loupes franchement quelque chose =)

    @Burace : je sais ce que tu penses de l'Autre Monde. Pour ma part, j'avais vu les deux premiers épisodes il y a quelque temps et j'ai beaucoup accroché, car cet animé, à l'instar de Cowboy Bebop, possède cette ambiance typique de la fin des années 90, période qui me plait beaucoup.

    Posté par Raimaru, 11 juillet 2011 à 11:32 | | Répondre
  • Ben je verrais plus tard, pour l'instant, je suis à cheval entre Evangelion et Daria. >.<'

    Posté par Bobo, 11 juillet 2011 à 14:07 | | Répondre
  • L'autre monde c'est le Bien absolu ! Le nombre de larmes que j'ai versé devant T_T

    Posté par Meloku, 12 juillet 2011 à 20:00 | | Répondre
  • Je rejoins un peu Van Burace pour "L'autre Monde". C'est pas mauvais, mais je m'étais un poil fait chie en le matant quand même.

    Posté par Maerlyn, 12 juillet 2011 à 20:39 | | Répondre
  • C'est vrai que ça manque de lycéennes kawaii qui font de la "musique"

    Posté par Meloku, 13 juillet 2011 à 09:53 | | Répondre
  • Patti Smith a tué ce running gag.

    Posté par Maerlyn, 13 juillet 2011 à 17:19 | | Répondre
Nouveau commentaire