20 juillet 2011

Try ! Try ! Try ! It's so funny !!

Aujourd'hui, review sur un manga (encore...).

J’avais déjà évoqué la possibilité de faire une fiche sur le manga Yostuba& !, comme l’ont déjà fait certains collègues bloggeurs (Meloku et Bobo pour ne pas les citer). Comme j’avais finalement pas mal d’autres choses à raconter, c’est passer à l’as, et ce n’est pas plus mal car la série est désormais d’actualité.

yotsuba2

Commençons par la fiche technique : Yotsuba& ! (prononcé Yotsuba to !, qui signifie Yotsuba et… !) est un manga de Kiyohiko Azuma, déjà connu pour son yonkoma Azumanga Daioh. Le manga est prépublié au Japon depuis 2003 dans le magazine Dengeki Daioh, un magazine relativement ambiguë, car on ne sait pas vraiment dire si la cible est adolescente ou plutôt adulte. En effet, certaines séries comme Azumanga Daioh ou Tengen Toppa Gurren Lagann semblent viser à un public amateur de shônens (et.. de fan-service même), le magazine a aussi donné naissance à des séries plus matures, Gunslinger Girl par exemple. En tout cas, si les couvertures et l’ambiance générale de Yotsuba évoquent l’enfance, le manga renforce ce doute sur la cible du magazine, je vais y venir plus tard. En France, la série est publiée depuis 2006 chez Kurokawa. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est difficilement possible de tomber sur un meilleur éditeur. Au-delà d’une qualité d’édition irréprochable, l’éditeur Français n’a pas lésiné sur la pub lors de la sortie de la série, même si ce fut un échec commercial… J’y viendrai aussi.

 

Yotsuba& ! conte l’histoire d’une gamine de cinq ans, aux cheveux verts et avec des couettes, qui débarque avec son père adoptif dans un quartier pavillonnaire. Elle va vite faire la connaissance de ses voisins, les Ayase. Des yeux d’un enfant, la vie, aussi simple soit-elle, est rempli d’aventures et de jeux. Ainsi, on verra la petite Yotsuba s’amuser et communiquer avec le monde qui l’entoure : son père d’abord, M. Koiwai, mais aussi Jumbo le meilleur ami de son père (et accessoirement un grand gaillard), les sœurs Ayase, Asagi (adulte), Fûka (lycéenne) et Ena (en primaire) et leur mère (très accueillante malgré le côté sans-gêne de la petiote). Il y aura aussi divers autres personnages, tous liés à ces derniers : Yanda, un autre ami de Koiwai et que Yotsuba considère comme étant malfaisant, Tora, une amie cool d’Asagi et Miura, une amie ronchonne d’Ena. Mais ne perdons pas de vue que c’est Yotsuba l’héroïne, que c’est elle qui interagit avec les autres protagonistes, et c’est elle qui transmet sa bonne humeur au lecteur. Et c’est pour cela que la devise de la série est "Enjoy Everything".

 

Tout ce beau monde ne paye pas de mine, et pourtant… Azuma a réussi, à travers des personnages simples, des profils que vous et moi croisons tous les jours, à créer une atmosphère de bonne humeur, et même surprenante malgré cette simplicité. Et de cette simplicité résulte une bonne fluidité. Yotsuba& !, ça se lit bien. Pas de surcharge de dialogue, pas trop peu non plus, des répliques percutantes (car Yotsuba& ! est en partie un manga comique, à souligner), tout est dosé à la perfection. Neuf tomes, huit ans de publication au Japon (cinq chez nous) et aucune impression de lassitude. Non, aucune. Bien au contraire même, la nouvelle de parution d’un tome provoque une forte joie de la communauté de fan, un véritable petit évènement inratable, à noter sur un calendrier.

Yotsubato_v06_034

Le dessin quant à lui est à l’image de ce que j’ai dit au-dessus : intelligent et de qualité. Azuma a opté pour simplifier les expressions de ses personnages, et ce fut unetrès bonne décision, car ainsi les crises, les joies, les délires de Yotsuba sont parfaitement rendus grâce à une palette d’expressions typiquement manga. En parallèle, les décors et les objets sont d’une incroyable finesse. Le découpage des scènes suit la cadence : lors des délires de Yotsuba, le rythme est rapide, et lors de ses émerveillements, on a droit à des plans vastes. Du tout bon, je vous dis !

En ce qui concerne le public visé (comme évoqué plus haut)… Les histoires d’une enfant qui s’émerveille de tout et qui découvre le monde, je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est typiquement le genre d’histoires qui plait aux plus jeunes. Le manga est contemplatif, et seule une âme sensible à cela sera à même de l’apprécier. Et à mon avis, ce n’est pas la qualité principale des lecteurs invétérés de shônen (même si je ne tiens pas généraliser). Disons que, sans parler de shônen – shôjo – seinen, Yostuba& ! est destiné à un lectorat relativement adulte, du moins, qui a le recul nécessaire pour pouvoir l’apprécier.

_________I09_007

Malheureusement, le succès d’estime et l’opération de com’ de Kurokawa n’a pas suffit à rendre les ventes suffisantes pour être satisfaisantes. Le tranche-de-vie est encore aujourd’hui un genre mal-aimé et sous-estimé, nombreuses sont les séries de ce genre qui subissent d’horribles revers commerciaux. Kurokawa n’est toutefois pas du genre à stopper des séries en cours, mais ils ne sont pas suicidaires non plus au point de commander des réimpressions de séries qui ne marchent pas et qui se stockent plus qu’elles ne se vendent. Depuis plus un an, les ruptures de stock des volumes de la série se succèdent, si bien que l’intéressé retardataire (dont j’ai failli faire partie) ne peut actuellement plus suivre la série correctement. Même les premiers tomes sont en rupture, ce qui rend pour beaucoup la série impossible à commencer (même s’il est vrai qu’il n’est pas impossible de lire les tomes indépendamment, il est toujours préférable de suivre une série dans l’ordre et d’éviter les trous). Mais comme je l’ai dit, la série a son succès d’estime. Et la petite communauté de fan a élevé la voix pour vanter les qualités de cette série best-seller au Japon. Ces fans, et ceux à qui ils ont donnés envie de lire la série, ont plusieurs fois fait savoir à Kurokawa qu’ils seraient intéressés par une réimpression. Maintes fois Kurokawa a répondu par la négative. Mais au bout d’un moment, cela faisait pas mal de voix. Et Kurokawa, qu’on a pu voir attaché à cette série comme en témoigne les posts sur le Kuroblog, a finalement cédé, et lance l’opération Enjoy Everything Project. Le tome 10 de la série sortira en librairie en novembre. Le même mois sera réimprimé le tome 1 et le mois suivant, le tome 2. Si les ventes des tomes réimprimés sont satisfaisantes, Kurokawa s’engage à poursuivre la vague de réimpression.

Yotsuba

Maintenant, les cartes sont entre les mains des lecteurs. Ceux qui suivent la série à un stade avancé ont intérêt à ne pas trop tarder pour se procurer le tome 10, une rupture de stock est vite arrivée pour cette série. Et ceux qui souhaitent commencer la série n’ont plus qu’à faire fonctionner la machine avec les tomes réimprimés. Quoiqu’il en soit, il faut lire Yotsuba& !, c’est un manga d’une très rare qualité.

Posté par Raimaru à 22:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Try ! Try ! Try ! It's so funny !!

    Un excellente nouvelle que ces réimpressions.
    Je ne serai au rendez-vous cette fois-ci.
    Il faut juste espérer que les ventes suivent pour que de nouveaux lecteurs se soient pas lésés.

    Posté par Van Burace, 20 juillet 2011 à 22:58 | | Répondre
  • Ah, beau billet ! J'espère qu'il sera lu par des gens pas encore convaincu par la série, histoire de les convertir à notre cause. =)

    En tout cas, vivement novembre, et je souhaite fortement un gros succès pour Kurokawa. Ou, au moins, un minimum de rentabilité.

    Posté par Bobo, 20 juillet 2011 à 23:23 | | Répondre
  • Mais comment peut-on aimer Yotsuba et ne pas aimer Ed ? Tout cela me dépasse.

    Posté par Maerlyn, 21 juillet 2011 à 03:28 | | Répondre
  • @Burace : super, j'attends ton avis en novembre o/

    @Bobo : c'est lu but ! Même si je doute que mon blog ne soit beaucoup lu par d'autres personnes que le cercle d'amis que vous formez...

    @Maerlyn : Yotsuba n'a pas VF, ça doit être ça. Au passage, une info : Azuma est totalement contre une adaptation animée des aventures de sa petiote. Si vous entendez une news là-dessus, comme ça a déjà été le cas, c'est un fake.

    Posté par Raimaru, 21 juillet 2011 à 10:38 | | Répondre
  • Je plussoie Maerlyn à 100% pour Ed ! J'adore ce personnage.

    Et ils auraient quand même pu commencer par réimprimer le tome 7 de Yotsuba... Egoiste ? Moi ? XD

    Posté par Meloku, 21 juillet 2011 à 11:29 | | Répondre
  • C'est pas de chance que le seul qui te manque, c'est un des derniers. Mais si par miracle, je le trouve, je penserais à toi. Pour te remercier des Azu

    Posté par Raimaru, 21 juillet 2011 à 12:19 | | Répondre
Nouveau commentaire