Ce coup-ci, je vais re-parler de musique. Comme je l'indiquais dans mon message précédent, j'ai découvert The Smiths, un groupe de rock britannique des années 1980, et c'est rapidement devenu ma référence musicale. Rares sont les jours que je passe sans les écouter.

the_smiths

De gauche à droite : Mike Joyce (batterie), Morrissey (chant), Johnny Marr (guitare), Andy Rourke (basse).


Un son typiquement british, généralement dépourvu de synthé (ce qui est assez rare pour un groupe emblématique des eighties), on classe la formation dans le rock indépendant, car produit via de petites maisons de disque. Morrissey a d'ailleurs déclaré que ça aura toujours été leur problème, puisque les petits moyens de leur studio d'enregistrement ne rendent pas forcément hommage à leur son. Moi, ça ne me dérange nullement. De leurs débuts en 82-84 jusqu'à la fin en 87, aucun album ne me semble vraiment en-dessous d'un autre.

 

D'ailleurs, concernant la discographie, la voici : The Smiths (1984), Meat is Murder (1985), The Queen is Dead (1986), Strangeways, Here we Come (1987). 1987 est d'ailleurs la date de séparation du groupe. Visiblement, ils ont du mal à supporter depuis, les batteur et bassiste reprochant aux guitariste et chanteur de s'être attribué tout le mérite financier du groupe, et le guitariste reprochant aux autres aucune ouverture stylistique. Sous-entendez que Marr avait envie de s'essayer à la musique à la mode à cette époque, la new wave, qui inclut la présence de synthé. Marr a d'ailleur formé un duo avec Bernard Sumner de Joy Division/New Order appelé Electronic.

 

Sinon, il existe des compilations très intéressantes, puisqu'elles proposent des versions revues de certains tubes cultes, et même des morceaux absents sur les albums studios. De toute façon, l'intégrale de 2011 est un bon set de base et de fan, avec les quatre albums studios, les compilations Louder Than Bombs, The World Won't Listen et Hatful of Follow (et un live, Rank !).

 

Pour conclure, le ton de la musique est assez dépressif, surtout si on écoute les paroles. Même la guitare de Marr est mélancolique, mais si parfois elle peut sembler guillerette. Il suffit de tendre l'oreille pour mieux s'en rendre compte. Il y a aussi souvent du groove grâce à la basse de Rourke. C'est assez rare dans du rock pour être signalé.

 

Bref, pour faire super original, sur la centaine de chansons que je connais du groupe (via l'intégrale de 2011), je vais vous en faire un top 10.

 

Numéro 10 ~ Heaven Knows I'm Miserable Now

 

 

Numéro 9 ~ Stop Me If You Think You've Heard This One Before

 

 

Numéro 8 ~ Half A Person

 

 

Numéro 7 ~ This Charming Man

 

 

Numéro 6 ~ I Wan't The One I Can't Have

 

 

Numéro 5 ~ What Difference Does It Make

 

 

Numéro 4 ~ These Things Take Time

 

 

Numéro 3 ~ You've Got Everything Now

 

 

Numéro 2 ~ The Boy With The Thorn In His Side

 

 

Numéro 1 ~ Barbarism Begins At Home